Ouverture de l'Internat Notre-Dame de Pontmain

Un nouvel internat en septembre 2014

 

Don Pierre-Antoine BELLEYDon Pierre-Antoine, en juillet prochain vous aurez mené pendant huit ans l’internat Notre-Dame-des-Blanches de Pontlevoy. Pourquoi aujourd’hui fonder un autre internat ?

Si nous l’avions voulu, nous aurions pu donner suite aux nombreuses demandes que nous avons reçues à Pontlevoy et faire croitre le nombre des pensionnaires bien au-delà du nombre actuel (90). Le chef d’établissement de Pontlevoy et moi-même avons toujours été convaincu que notre pédagogie de suivi personnel des élèves supposait des effectifs raisonnables qui permettent à l’aumônier responsable de connaître personnellement “ses” garçons par le simple fait qu’il leur est disponible chaque soir, dans la vie commune de l’internat. Même si cet aumônier est secondé, il doit s’établir une relation personnelle de confiance et de respect que seul le temps passé à connaître chacun et à vivre avec le groupe peut offrir. Quelle solution nous restait-il pour répondre aux listes d’attentes ? Ouvrir un autre internat, là où la Providence nous en donnerait l’occasion.

 

La Providence vous a conduit à Laval ?

La maison de formation de la communauté Saint-Martin s’installant à Evron, des pourparlers se sont engagés entre Mgr Scherrer évêque de Laval et la Communauté Saint- Martin. Parmi les missions auxquelles nous pouvions répondre, il y avait celle de lui proposer d’ouvrir un internat au service de l’Enseignement

Catholique de son diocèse. M. Paré, directeur diocésain a soutenu ce projet et les chefs d’établissement l’ont reçu avec bienveillance. Une association de familles lavalloises s’est déjà créée et est très active dans la préparation du projet. Si je m’en tiens à ces premiers indices, comment ne pas y reconnaître le doigté de la Providence ?

 

Concrètement, que sera cet internat ?

Les internats de la Communauté Saint-Martin ont jusqu’ici deux formes différentes. Ou bien ils sont insérés dans le projet éducatif d’un établissement et “appartiennent” à l’établissement lui-même comme c’est le cas à Pontlevoy. Ou bien ils sont des internats “autonomes” en ce sens que les élèves qui y sont inscrits sont scolarisés dans les établissements voisins. A Laval comme au Puy en Velay, parce que nous souhaitons travailler avec l’Enseignement Catholique local, c’est naturellement vers ces établissements que nous nous tournons. Les familles choisissent l’établissement qui correspond à leurs souhaits et à l’orientation pédagogique de l’enfant. Le soir, ils reviennent à l’internat et apprennent à vivre ensemble sous un même toit, dans un esprit fraternel et sous la responsabilité d’un aumônier.

Don Pierre-Antoine Belley, aumônier de Pontlevoy (2013). Responsable internat de Laval (septembre 2014)

 

 

 

L'internat Notre-Dame-de-Pontmain s'installera en septembre 2014 dans une ancienne école au centre de la ville de Laval, à proximité des établissements scolaires, à 200 mètres de la cathédrale.

I] Accès

L'adresse exacte est la suivante : 8 ruelle du Colonel Flatters - 53 000 LAVAL

La ville de Laval est desservi par une ligne TGV (ligne Paris-Le Mans-Rennes) et à proximité de l'autoroute A 81. La ville elle-même est desservie par un réseau de bushttp://www.tul-laval.fr.

 

II] Bâtiments et Travaux

Les bâtiments sont en très bon état mais ils doivent subir des travaux de mises aux normes pour un accueil de nuit. Nous devons aussi nous procurer le mobilier et matériel nécessaires pour accueillir la première promotion des internes. Après étude d'un maitre d'oeuvre, les travaux d'aménagement nécessaires et l’acquisition du mobilier nous conduiront aux frais suivants :

Travaux :

• Aménagement des chambres de surveillants : 20 000 €
• Transformation des sanitaires : 10 000 €

• Aménagement de douches : 10 000 €

• Détection incendie et aménagement de porte coupe feu : 50 000 €

• Accueil handicapé : 10 000 €

• Aménagement de box dans les salles : 20 000 €

Mobilier :

• Mobilier de chambre : 10 000 €
• Divers (chapelle, matériel cuisine, salles de classe) : 10 000 €

 

III] Renseignements et dons

La Fondation Le Prévost, fondation reconnue d’utilité publique, reçoit les dons en faveur de l’Internat Notre-Dame-de-Pontmain.

Déduisez de votre impôt sur le revenu 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Ainsi, un don de 100 € ne vous coûte en réalité que 34 €, Ainsi un don de 1 000 € ne vous coûte que 340 €.

Déduisez de l’ISF 75% de votre don, dans la limite de 50 000 € par an. Ainsi, un don de 1 000 € ne vous coûte en réalité que 333 €,
et un don de 50 000 € ne vous coûte que 12 500 €.

Dons : envoyez votre chèque (ordre : Fondation Le Prevost) à :

Projet internat Notre-Dame de-Pontmain

Lycée Catholique de Pontlevoy
70 route de Montrichard 41400 Pontlevoy.

Pour tout renseignement : tél : 02 54 20 28 22 ; secretariat@lplcp.fr